Accueil > Règles du poker > Règles du poker 5-Card Draw (poker fermé à 5 cartes)
Règles du Poker fermé à 5 cartes

Les règles du 5 Card draw (poker fermé à 5 cartes)

Partager sur

Voici la variante de poker classique par excellence, celle que vous pouvez parfois voir dans les films de westerns. Apprenez ici-même les règles du 5-Card Draw (ou poker fermé à 5 cartes) en 10 minutes chrono !

Le 5-Card Draw (Five-Card draw) est la variante de poker la plus classique, celle que vous avez le plus de chances d'avoir apprise sur la table du salon ou dans votre famille, en jouant avec des allumettes ou des billets de Monopoly pour quelques centimes.

La raison de sa popularité est qu'il est facile d'apprendre cette forme de poker et d'y jouer.
Cependant comme toutes les cartes sont cachées et que vous ne voyez que les vôtres, le jeu implique pas mal de chance et demande un peu moins de compétences que la plupart des autres variantes de poker comme le Texas Holdem.

Il ne s'agit d'ailleurs pas d'une variante de poker très répandue dans les casinos, mais certaines salles de poker en ligne proposent quand même le 5-Draw (si pas en argent réel, au pire en argent fictif).

Comment jouer au 5-Card Draw poker ?

5 card draw : une main de poker fermé 5 cartes

5 cartes en mains, et la possibilité d'en échanger.

Chacun des joueurs reçoit 5 cartes pour commencer. Cette main de départ pourra cependant considérablement changer au fur et à mesure de la partie.

Notez également qu'il y a moins de tours de mises que dans les autres variantes de poker.

On joue parfois au 5-Draw avec des "blindes" comme au Texas Hold'em, mais il est plus courant d'y jouer avec des antes, soit une même mise posée par tous les joueurs participant au coup avant le début de celui-ci.

Une fois les mises posées, les joueurs reçoivent donc leurs 5 cartes, qui resteront cachées jusqu'à la fin (l'abattage), le moment où les joueurs montreront leur jeu pour savoir qui gagne.

Le premier tour de mises au 5-Draw

Le joueur à la gauche du donneur entame le premier tour de mises. Il peut choisir de se coucher, ou d'effectuer une mise d'ouverture.

Les joueurs derrière lui peuvent se coucher, suivre sa mise, ou la relancer.

Une fois que tous les joueurs ont parlé et que les mises ont été égalisées en cas de relance(s), il est temps de procéder au tirage.
Tous les joueurs encore en jeu (qui ne se sont pas couchés) ont l'opportunité d'échanger une ou plusieurs de leurs cartes, s'ils le souhaitent.

En règle générale il est admis qu'on ne peut changer plus de 3 cartes de sa main, mais cela peut dépendre de la version jouée ou de ce qui est convenu entre les joueurs au début de la partie.

Lorsqu'un joueur décide de conserver toutes ses cartes, on dit qu'il "stand pat".
C'est généralement le signe d'une main très forte évidemment, mais cela peut aussi être une stratégie pour bluffer, notamment avec une main de force intermédiaire.


La célèbre partie de poker fermé avec Terence Hill et Bud Spencer

Psychologie du tirage en 5-Draw

Avec aucune carte commune ou découverte, toute la psychologie du poker fermé s'en tient à cette phase de tirage, notamment pour savoir comment miser.

Par exemple si vous avez une paire en mains, statistiquement tirer 3 cartes pour essayer d'améliorer votre main est ce qui a le plus de sens.

En revanche, aux yeux des autres joueurs à la table, c'est justement un gros signe que vous avez une paire, et ils savent donc presque à coup sûr ce que vous avez.

Tirage en poker fermé 5 draw

Le tirage est aussi parfois une affaire de bluff.

Pour essayer de masquer leur jeu, les joueurs tireront parfois juste une carte ou deux, pour rendre leur paire moins évidente.

De la même manière, si un joueur ne demande qu'une carte, il y a des chances pour qu'il cherche à compléter une quinte ou une couleur. Et même s'il a deux paires, sa main semble donc forte.

Dans l'optique de ne pas être un joueur trop prévisible, une bonne idée sera de varier le nombre de cartes que vous demandez à échanger dans des situations similaires.
Maintenant, bien sûr que maximiser vos chances de toucher les cartes qui amélioreront votre main est aussi quelque chose d'important.

Le second tour de mises

Une fois que tout le monde a échangé ses cartes avec de nouvelles du jeu restant, on organise un deuxième tour de mises, qui débute par le premier joueur encore en jeu à la gauche du donneur.

Comme au tour précédent, les joueurs, à leur tour, peuvent miser, relancer ou se coucher.

L'abattage

Si au moins deux joueurs sont encore dans le coup après le deuxième tour de mises, c'est le "showdown" : les joueurs montrent leurs cartes.

Le joueur qui possède la meilleure combinaison de poker remporte le pot.