Accueil > News Poker > PokerStars.fr : Les joueurs non-résidents en France exclus !

News Poker

Peluche requin PokerStars 3

PokerStars.fr : Les joueurs non-résidents en France exclus !

Partager sur

C’est officiel depuis mardi dernier : dès le lundi 13 février, l'accès à PokerStars.fr sera réservé aux habitants de la France métropolitaine et des départements et territoires d'outre-mer.

Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’entre l’annonce et l’application de la décision il ne se sera pas écoulé beaucoup de temps… Et même si c’est déjà plus que pour les joueurs Slovènes qui, l’an dernier, n’avaient eu que 3 jours pour récupérer leurs cliques et leurs claques quand le groupe avait quitté le pays !

Mais voyons un peu plus en détail ce que cela implique concrètement pour les joueurs.

Les français résidant à l’étranger et amateurs de poker en ligne ne pourront donc plus avoir accès à la poker room française PokerStars.fr. Par contre, ils pourront s’inscrire et rouvrir des comptes sur les plateformes du groupe en .com, .uk ou .eu, une fois qu’ils auront retiré leurs gains et utilisé leurs points fidélité de leur compte français (le transfert n’étant pas possible).

Comme toujours, de telles annonces font des heureux et des déçus : Si les premiers se réjouissent d’une « épuration » des tables et tournois à hauts enjeux (le nombre de joueurs étrangers dans ce genre de parties dépassait largement celui des participants nationaux) et d’une baisse des droits d’entrée, d’autres plus inquiets prédisent que les liquidités et les dotations des tournois vont grandement chuter et donc rendre ceux-ci moins intéressants...

Des raisons encore obscures

Ce qui est sûr c’est que les joueurs pros français, pour beaucoup basés à l’étranger (notamment pour des raisons fiscales), vont désormais avoir beaucoup de mal à continuer à se positionner sur Pokerstars.fr !
Idem pour les plus malins qui pensaient pouvoir utiliser un VPN et continuer à jouer en argent réel depuis l’étranger : S’ils sont pris, ils risquent carrément la fermeture de leur compte et la confiscation de leurs fonds.

Sur le site de Pokerstars.fr, il est indiqué que cette réorganisation est mise en œuvre dans le cadre « d’un effort visant à [s']adapter à un environnement en constante évolution ».
Et certains ironisent sur les formidables techniques de communications mises en œuvre par la plateforme de jeu ! Car les raisons derrière cette décision ne sont en effet pas évidentes. Ou alors PokerStars possède des éléments sur le partage des liquidités dont les autres ne disposent pas ?

Pour l’instant, cette décision s’apparente à se tirer une balle dans le pied : Ne nous leurrons, pas, même si Pokerstars.com se targue d’être « le plus grand site de poker au monde », il n’est pas sûr que les joueurs si délicatement mis à la porte restent chez le même opérateur. Et cette décision risque bien de faire le bonheur de son concurrent direct, Winamax, pour ne pas le citer.

Commentaires

Postez votre commentaire

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.